Confédération des Organisations de Jeunesse Indépendantes et Pluralistes
Logo COJ

En direct des OJ

Inégalités et Animation, que faire?

  20 Nov , 2014   ,    COJ

EdA-CPaje-ine_galite_s_et_animation5©DAELESous cette question générique, le C-Paje a rassemblé cette année encore différentes «Espèces d'animateur» pour une journée de rencontres selon le méthode/concept du "Forum ouvert"...

Le constat est là, orphelin dans sa vitrine délavée : cette «sacrée croissance»  nous précipite dans le gouffre sans fonds des inégalités en tous genres, ces mêmes fonds détournés par le paiement cash de la dette publique, légitime, illégitime, illégale, odieuse.

Dur, dur, ce métier d’animateur, dans les oripeaux de la crise politique, économique, écologique, démocratique, bancocratique, idéologique, et autres hic. Que fait-on de nos repères d’antan? Quelles sont les balises du jour, les enjeux de demain? La belle suédoise nous laissera-t-elle encore le droit et le devoir d’informer les Jeunes, comprendre avec eux comment et pourquoi certains jeux sont truqués, certaines démocraties sont bancaires, certaines banques sont oligarchiques et certains d’entre nous veulent agir autrement, sans tomber dans la potion maléfique?

Telle a été la tisane de notre 5ème édition d’Espace(s) d’Animateur  sur le thème « Inégalités! Le pouvoir de dire non? ». , en collaboration avec Les Compagnons Bâtisseurs (CB). Une tisane infusée dans le concept du «Forum ouvert» où chacun/chacune a été appelé(e) à créer l’ordre du jour, en direct, déclinant « rosa » (la question générique) sous perfusion, sans y perdre son latin.

La parole est au centre

La parole est au centre

Pour les contenus, exemple parfumé sur le mode pause café: «Comment contribue-t-on à une société inégalitaire à travers nos pratiques d’animation, même sans nous en rendre compte? Et que mettre en place pour l’éviter?» Voilà une question pour la banque Van Breda, mais tel n’était pas le destinataire (quoique!). Une heure pour en extraire de quoi relancer l’après-midi sur des pistes d’actions, voire des actions tout court.

A la pause midi toujours, c’était l’ invitation à digérer des paroles de Jeunes sur la question du jour. En guise de cafés plus serrés, des  mini-conférences :

  • La fabrique législative, les multinationales à l’assaut de la démocratie par Bruno Poncelet ( formateur au CEPAG)
  • Finance débridée et inégalités croissantes par Vicky Gossens (ATTAC Liège)
  • Riches et pauvres, inégaux devant l’école par Nico Hirtt  (membre de l’Aped-Appel pour une école démocratique ),
  • Les conséquences humaines dramatiques de la politique migratoire belge par Annick Deswijsen (Point d’Appui asbl)

A-t-on répondu aux questions? Certes non, le Forum ouvert a aussi ses limites, mais rosa s’est creusée, des consciences se sont éveillées, des paroles se sont croisées ; autant d’«émergences», appelées à se concrétiser dans l’action, en «convergences»: que met-on concrètement en place demain, au-delà de la pause d’aujourd’hui? On n’est pas tout seul, «l’amer monte», des alternatives existent, et le monde entier est un village. Le Forum ouvert est une porte, il faut la franchir et sortir de chez soi…

Roland Denis,

espèce d’animateur en voie de disparition, C-paje, Liège

http://especesdanimateur.blogspot.be/