Logo COJ

Publications

#33 – L’Education à la citoyenneté mondiale et solidaire

" A l’exception de quelques ermites, le vivre ensemble imbibe tous les recoins de nos vies privées comme publiques. Non sans défis, non sans l’apprentissage ou la confrontation au partage, à l’écoute, au conflit, à l’échange, au commun, à la frontière, à l’agir, à l’engagement (ou non) de l’individu, du collectif, d’un État, d’une fédération, d’une équipe, etc."

 

Le nouveau COJ-it est arrivé !

Panorama des Organisations de Jeunesse de la COJ, le COJ-it 2021 vous fait découvrir le monde engagé et diversifié des nos 40 Organisations de Jeunesse (dont 3 groupements). Toutes les Organisations de Jeunesse contribuent à une même finalité : former des jeunes CRACS, des Citoyens Responsables Actifs Critiques et Solidaires...  

#30 – L’accrochage scolaire

Avant d’être le titre du roman d’Hemingway, Pour qui sonne le glas est un poème du 17ème siècle. John Donne y écrit : « Aucun homme n’est une île (…) ; tout homme est un fragment du continent, une partie de l’ensemble ; (…) la mort de tout homme me diminue, parce que j’appartiens au genre humain ; aussi n’envoie jamais demander pour qui sonne le glas : c’est pour toi qu’il sonne. »

#29 – Télétravail : les nouveaux « Temps modernes » ?

Alors que nous étions confinés dans un mouchoir de poche aussi grand qu’un kayak, notre espace de liberté s’est donc élargi aux terrasses et plus si affinités (sportives, culturelles, associatives, voyages, etc.). Entre la joie et l’inquiétude, un masque à la portée du menton, nous revoilà au sein de foules multiples.

#28 – Un an sous co—1,5m—vid

 » Quelle ironie, alors que le secteur Jeunesse a pour mission de former des CRACS (Citoyens Responsables, Actifs, Critiques et Solidaires), le Politique est en train de former des Citoyens Révoltés, Abimés, Critiques et Solidaires. On récolte ce que l’on sème ? « 

#27 – Le travail sous co—1,5m—vid

De ce traumatisme « Covid-19 », il faudra, un jour, comme chez Tchekhov « enterrer les morts/réparer les vivants ». C’est ce qu’on se dit en lisant le COJ#27 imbibé de la situation actuelle. 

#26 – Une rentrée sous co—1,50m—vid

"Etrange enjeu : en période de grande turbulence, le politique pousse la société/le citoyen à avancer à la normale, peu adepte de la « slow life ». Un objectif qui semble avoir oublié une notion, certes à la mode, mais fort juste : le BIEN-ETRE."

#25 – Covid-19 : retour à l'(a)normal?

"Un monde durable, humain, solidaire et équitable se réanime de plus en plus auprès de citoyens, jeunes, vieux, bourgeois, prolétaires.  En plein confinement, des gens se sont démenés pour aider les plus démunis. En plein confinement, des gens ont bravé l’ordre  pour crier leur colère contre le racisme et les violences policières.  Gardons cette lueur d’optimisme."