Confédération des Organisations de Jeunesse Indépendantes et Pluralistes
Logo COJ

Rencontre & Réflexion

Trump pète de la mort

  21 Déc , 2016       COJ

Contrairement à ce que son nom pourrait laisser supposer, la trompette de la mort est un excellent champignon comestible. Comestible ne signifie pas pour autant digeste ou bon pour la santé…

Nous voici donc pour – au moins – 4 ans avec un président étasunien qui prétend notamment que « le concept de réchauffement climatique a été créé par et pour les Chinois dans le but de rendre l’industrie américaine non-compétitive et qui souhaite une forme de punition pour les femmes qui avortent… » Des petites phrases à l’emporte-pièce, des fabulations… Les médias adorent.

Au moment de l’annonce des résultats, les marchés ont été « bousculés » par la «
surprise » Trump. Ils avaient anticipé Clinton… Heureusement qu’ils se sont vite repris… La terre tremblait au rythme des fluctuations du Dow Jones ou du Nasdaq. Et comme chacun sait que les indices boursiers sont, avec les PIB nationaux, les indicateurs du progrès en marche, il y avait de quoi s’inquiéter.

Il y a quelques mois, c’est le Brexit qui nous avait pétrifié. Comment imaginer, 70 ans après la seconde* guerre mondiale et à contre-courant des derniers élargissements de l’Union Européenne, qu’un pays vienne à quitter cette construction à vocation pacificatrice (et économique) ? Le repli gagne du terrain sur l’idée d’une (et une seule) Humanité. Des peuples, des communautés, des « civilisations » … hiérarchisés sur les plans économiques, culturels, sociaux… vivant côte à côte sans qu’une utopie partagée ne les rassemble.

Un enseignement certain : les sondages et les opinions dominantes portées par les masses médiatiques – à tout le moins de ce côté-ci de l’Atlantique-, c’est du pipeau ! Juste la narration d’un scénario rassurant qui nous rend d’autant plus amorphes et désarçonnés qu’elle peine à montrer les enjeux réels et les issues probables, attendues ou non.

Quelque chose est en train de se passer. Serions-nous face à un bouleversement sans précédent ? Il n’est nul doute que nous vivons, depuis le début de ce nouveau millénaire, des mutations dont on pressent qu’elles nous entrainent vers un autre monde. Mais lequel ? Qui l’oriente, au regard de quels objectifs ? Et quels sont les acteurs qui comptent ?

Notre passivité et notre impuissance cumulées, involontaires, maladroites… mais coupables se résignent face à une révolution invisible qui est en marche et qui a colonisé les esprits.

Il n’y aurait pas d’alternative… Pas d’alternative au néolibéralisme, pas d’alternative aux inégalités persistantes, pas d’alternative à la nécessaire misère humaine d’une part considérable de l’humanité. Tant de fatalités décrétées et entretenues, voilà une radicalité d’une rare violence.

Il ne manque plus que Le Pen à l’occasion des présidentielles françaises de mai 2017 pour compléter le tableau.

Pour les fêtes de Noël, on annonce le Prozac en promotion pour les grands conditionnements. à vous de choisir !

 Abbé Tisumaine