Logo COJ
Jeunesse Nomade de la FMJ © François Dvorak

Agenda,Politique

SOS jeunes en détresse !… Mobilisation des Centres de jeunes le 24 février.

  19 Fév , 2021   , , , ,    coj

Les Centres de jeunes lancent une journée d'actions diversifiées dans l'espace public et sur les réseaux sociaux, ce 24 février. Une manière de conscientiser la classe politique sur le caractère urgent de la situation et de porter les paroles des jeunes.

Les Centres de Jeunes (CJ) – qui regroupent les Maisons de Jeunes, les Centres de Rencontres et d’Hébergement et les Centres d’Information des Jeunes – lancent un cri d’alarme concernant la détresse dans laquelle se trouvent les jeunes !

En effet, isolement social, décrochage scolaire, voire décramponnage, anxiété, oppression familiale et états dépressifs sont des situations dramatiques dans lesquelles les jeunes se trouvent depuis le début de la crise sanitaire, il y a bientôt un an maintenant, et qui s’aggravent au fur et à mesure que le temps passe.

Face à cette situation alarmante dénoncée depuis de nombreux mois par les acteurs de terrain, la majorité des responsables politiques interpellés de toutes parts restent silencieux, trop silencieux !

Comme le souligne Cédric Garcet, directeur de la Fédération des Maisons de Jeunes (FMJ-membre de la COJ) : « Cela fait des mois que les jeunes sont privés de leur jeunesse. Depuis quelques semaines, il semble que tout le monde s’en rende compte, et c’est tant mieux ! Mais les professionnels du secteur de la Jeunesse tirent la sonnette d’alarme depuis longtemps et sont insatisfaits des maigres réponses apportées par nos politiques. Groupes de 10 à l’extérieur, réduits à 8 à l’intérieur mais uniquement pour lutter contre le décrochage scolaire et social, interdiction de toute activité pour les + de 18 ans, bulles de kot (comme si tous les jeunes vivaient en kot !), autant de mesures qui arrivent sans concertation et qui ne permettent pas aux associations de s’adapter pleinement !! Il est temps que le politique écoute ces professionnels et les jeunes ainsi que les solutions qu’ils peuvent proposer !! ».

Aujourd’hui, les Centres de Jeunes désirent pouvoir agir grâce aux compétences des équipes d’animation afin de permettre aux jeunes d’être hors de chez eux mais dans des espaces où ils peuvent être accompagnés, recréer des liens, se poser, être écoutés, partager, prendre des initiatives citoyennes, envisager des perspectives, se projeter dans cette société post-Covid-19.

Les jeunes sont essentiels !

Les CJ sont essentiels !

© A.Gustin

Comment on traverse une année comme celle-ci quand on est jeune à Stavelot en 2020 ?  Photo issue du documentaire social en cours d’Arnaud Gustin – MJ de Stavelot.

Nous plaidons donc pour la possibilité de travailler, d’être présents aux côtés des jeunes et ce, tout en respectant les mesures sanitaires évidemment, car il faut au plus vite réinvestir dans le lien qui est particulièrement protecteur pour les jeunes, leur bien-être et leur construction identitaire.

Rappelons que les Centres de Jeunes ont pour mission de favoriser le développement d’une citoyenneté critique, active, responsable et solidaire, principalement chez les jeunes de 12 à 26 ans, par une prise de conscience et une connaissance des réalités de la société, des attitudes de responsabilité et de participation à la vie sociale, économique, culturelle et politique ainsi que la mise en œuvre et la valorisation de pratiques socioculturelles et artistiques.

C’est pourquoi, ce 24 février sera une journée d’actions diversifiées mises en place par les Centres de Jeunes sur tout le territoire francophone.

Une manière de conscientiser la classe politique sur le caractère urgent de la situation et de porter les paroles des jeunes !!

L’ensemble de ces actions se retrouve ici :  SOS jeunes en détresse !

Dans le respect des règles sanitaires, il s’agira d’une mobilisation dans l’espace public et sur les réseaux sociaux. Nous allons relayer les paroles des jeunes.

Parce qu’il est grand temps de permettre aux jeunes de reprendre le chemin de leurs vies dans le respect de tout un chacun !

www.fmjbf.org