Logo COJ

Politique, Rencontre & Réflexion

Bousculer notre servitude (in)volontaire

  , , , ,

En 2021, la loi belge sur les asbl de 1921 aurait eu 100 ans. En mai 2019, elle fut remplacée par le code des sociétés et des associations (CSA. Cette nouvelle LOI (Fédérale) donne la possibilité aux ASBL d'avoir une activité commerciale « à titre principal », de créer son propre business. Face à ce « coup de poing au ralenti », symbolique et à risque, un Collectif 21 s’est mis en place pour interroger le fait associatif et poser des revendications politiques.

Rencontre & Réflexion

Fin de partie ?

Invitée au débat sur « Les enjeux idéologiques et économiques de la législation » du collectif 21, Laure Morelli est socio-politologue de formation, formatrice et consultante en milieu associatif. Elle fut auparavant « chasseuse de têtes pour les BANQUES » avant de rejoindre le secteur associatif du non-marchand, en 2008. son intervention fut intéressante, mi-alarmiste, mi-réaliste. Le COJ a voulu en savoir plus.  

Uncategorized

Coulisses d’OJ, témoignages…

Le « non-anniversaire » de la Loi des ASBL de 1921 évincé par le Code des Sociétés et des Associations (CSA) a donc poussé une série d’acteurs associatifs à l’introspection, aux revendications. Sous le titre « 100 ans d’associatif en Belgique… Et demain ? » et le sous-titre« Face à l’imposture et à la déshumanisation », le Collectif 21 propose une série de débats jusqu’en 2021. Le Collectif21 tombe à pic. Depuis pas mal d’années, les critiques fusent : les subsides structurels diminuent remplacés par la logique de l’appel à projet créant «concurrence et rivalités», poussant les associations à une « effrénée de ressources ».Autres critiques : la culture de management au sein de l’associatif, l’inflation administrative (UBO, RGPD, CSA, marchés publics…) et le sur-contrôle poussant des travailleurs associatifs au burn-out, à s’occuper de la gestion administrative au détriment du terrain associatif. En écho au nouveau Collecti21, la COJ a interrogé les coulisses de quelques organisations de jeunesse.
 

Politique

Le Non-Marchand bruxellois a besoin de plus qu’un applaudissement des citoyens à 20h.

  ,

Résultat de recherche d'images pour "bruxeo"Communiqué de presse (20/03/2020) : le Gouvernement bruxellois a présenté les mesures économiques et sociales prises face à la pandémie du Coronavirus. BRUXEO soutient toutes ces initiatives pour soutenir le secteur marchand durant cette période. Cependant, aujourd’hui nous constatons qu’aucune mesure spécifique n’a été prise pour le secteur non-marchand bruxellois. Le Non-Marchand a besoin de moyens ! 

Annonces

Emploi : la FMJ engage un « détaché pédagogique » (H/F)

  ,

La Fédération des Maisons de Jeunes en Belgique francophone (FMJ), Organisation de Jeunesse reconnue par la Fédération Wallonie-Bruxelles, active dans le soutien, le développement des Maisons et Centres de Jeunes ainsi que dans la défense politique des enjeux du secteur jeunesse, engage un détaché pédagogique (H/F) à temps plein, à partir de septembre 2020, pour assumer une fonction d’animateur de réseau - « référent ». 

Rencontre & Réflexion

If you shoot the Sheriff…

Des "gilets jaunes" à Extinction Rebellion, des grèves aux opérations Block Friday,l'actualité fait état de nombreuses altercations entre les militants et les forces de l'ordre. Un manière de dénoncer un usage illégitime de la force par la policie st d'utiliser son smartphone. cette pratique est-elle légale ?   

En direct des OJ

La pauvrophobie

  ,

Pauvrophobie, N.F., néologisme : attitude d'hostilité, plus ou moins visible, à l'égard des personnes qui vivent la pauvreté ou la précarité 1. De quoi demander un éclairage à notre OJ-membre, ATD Quart Monde jeunesse …