Logo COJ

Rencontre & Réflexion

Lettre de rupture

  ,

C'est à toi que j’adresse cette chronique… D’aussi loin que je m’en souvienne, tu as toujours été présente, à certains moments plus qu’à d’autres bien évidemment, mais toujours là, près de moi… Prête à agir quand cela te semblait nécessaire. Ensuite, et sans m’en rendre réellement compte, tu t’es mise à décider à ma place, à m’empêcher de faire ou dire des choses... 

Rencontre & Réflexion

Les réseaux de partage 

A chaque semaine son initiative solidaire. L’idée est en vogue, elle s’inscrit dans la vague des nouvelles initiatives collaboratives, locales et non monétisées : les Systèmes d’échanges Locaux (SEL) sont des projets portés par des citoyens qui visent à échanger, à créer du lien, à rassembler autour du partage de ressources. Comment fonctionnent ces systèmes ? Cela pourrait-il intéresser le secteur associatif ?  Explications... 

En direct des OJ, Politique

« On a l’impression que le politique a une méconnaissance sur le bien-fondé des Organisations de Jeunesse »

  ,

Travailler à l’heure « COVID », suite…  Avancer dans le flou, continuer ses missions C.R.A.C.S, (télé)travailler, se retrouver au chômage temporaire, se fatiguer des vidéoconférences, manquer à ses collègues, perdre le sens, rester efficace, s'inquiéter pour l'avenir, ré-adapter ses activités, garder le lien avec les jeunes de son association, interpeller le politique, se mobiliser, se réinventer… Comme dans nos précédents numéros (lire COJ# 2526 & 27), les Organisations de Jeunesse-membres de la COJ témoignent de l'aventure inédite que nous vivons. 3 Questions à Yamina Ghoul, Secrétaire générale de la COJ, sur le "pont" depuis le début de la crise...  

En direct des OJ

Témoignages : 1 an sous co —-1,5m—- vid

  ,

Travailler à l’heure « COVID », suite…  Avancer dans le flou, continuer ses missions C.R.A.C.S, (télé)travailler, se retrouver au chômage temporaire, se fatiguer des vidéoconférences, manquer à ses collègues, perdre le sens, rester efficace, s'inquiéter pour l'avenir, ré-adapter ses activités, garder le lien avec les jeunes de son association, interpeller le politique, se mobiliser, se réinventer… Comme dans nos précédents numéros (lire COJ# 2526 & 27), les Organisations de Jeunesse-membres de la COJ témoignent de l'aventure inédite que nous vivons…  

Agenda, Annonces

Les prochaines rencontres du Collectif21 : les relations travail dans l’associatif ( syndicalisme, salariat, engagement et burn out…)

  , ,

Le Collectif21 invite à différents moments de rencontre autour d'un film ou d'un débat pour penser et défendre ensemble l'associatif de demain. Les prochaines rencontres s'articulent autour des relations travail dans l'associatif et aborderont différents sujets (syndicalisme, salariat, engagement et burn out...). A vos agendas!

Politique

Le Service Jeunesse a lancé sa plateforme « SUBside »

  , ,

Pour le meilleur ou pour le pire, la digitalisation est en marche ! Le Service Jeunesse a lancé sa plateforme « SUBside ». Fini les dossiers ou accusés de réception qui se perdent, passent de main en main. C’est sur cette plateforme que les associations devront désormais déposer leurs dossiers de subsides ou des réponses à des appels à projets émanant de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Par ailleurs, si la plateforme ne vise actuellement que les subsides ponctuels, à plus ou moins long terme, c’est sur celle-ci que les dépôts des P4 devraient se faire… 
www.servicejeunesse.be

En direct des OJ

Les droits des jeunes bafoués ?

  , ,

On a eu de cesse de le répéter : la crise sanitaire a renforcé les inégalités, les injustices et les difficultés préexistantes, notamment pour les jeunes. Ceux-ci sont angoissés, vivent mal les restrictions imposées, qu’ils ne comprennent pas toujours ([1]). Jeunesse et Droit ASBL, membre de la COJ, retrace quelques droits (bafoués), au fil des témoignages publiés dans le "Journal du Droit des Jeunes"(JDJ)...

Rencontre & Réflexion

Des médias « traditionnels » et « alternatifs »

 

Depuis plusieurs années, les médias « traditionnels » (presse écrite, chaines de radio ou de télévision) sont concurrencés par de nouveaux acteurs médiatiques (sites internet, chaines youtube ou viméo, podcasts indépendants, presse alternative…).Avec la covid-19, plusieurs d’entre eux ont défrayé la chronique en se présentant comme une voie dissidente vis-à-vis des médias dominants (« Hold-Up », « Ceci n’est pas un complot », etc.). Coup d’œil sur la question : Ces nouveaux médias « alternatifs » sont-ils si différents ?