Logo COJ

Politique

Réouverture des organisations de jeunesse autorisée à partir de ce lundi 25 mai

  , ,

 La ministre de la Jeunesse, Valérie Glatigny a envoyé une Circulaire et un protocole à destination du secteur de la Jeunesse. Le déconfinement du secteur Jeunesse est en marche. Les activités des Organisations de Jeunesse et des Centres de Jeunes seront à nouveau autorisées à partir de ce lundi 25 mai. Une Circulaire ministérielle qui ne concerne pas encore les activités d'été comme les camps, séjours, stages et autres plaines de vacances. 
 

En direct des OJ, Politique

Organiser les plaines, séjours ou camps cet été est primordial pour les enfants et les jeunes

  ,

A quelques semaines d'un été pas comme les autres, dans le contexte de la crise sanitaire et sociale actuelle, la COJ et nombreux de ses membres signent une carte blanche - dans la rubrique "Opinions" de La Libre Belgique - parce qu'il est primordial de préserver un été aux enfants et aux jeunes notamment en permettant aux centres de vacances et autres projets à destination des jeunes et des enfants d’exister...

Politique, Rencontre & Réflexion

Bousculer notre servitude (in)volontaire

  , , , ,

En 2021, la loi belge sur les asbl de 1921 aurait eu 100 ans. En mai 2019, elle fut remplacée par le code des sociétés et des associations (CSA. Cette nouvelle LOI (Fédérale) donne la possibilité aux ASBL d'avoir une activité commerciale « à titre principal », de créer son propre business. Face à ce « coup de poing au ralenti », symbolique et à risque, un Collectif 21 s’est mis en place pour interroger le fait associatif et poser des revendications politiques.

Rencontre & Réflexion

Fin de partie ?

Invitée au débat sur « Les enjeux idéologiques et économiques de la législation » du collectif 21, Laure Morelli est socio-politologue de formation, formatrice et consultante en milieu associatif. Elle fut auparavant « chasseuse de têtes pour les BANQUES » avant de rejoindre le secteur associatif du non-marchand, en 2008. son intervention fut intéressante, mi-alarmiste, mi-réaliste. Le COJ a voulu en savoir plus.  

En direct des OJ, Politique

Coulisses d’OJ, témoignages…

Le « non-anniversaire » de la Loi des ASBL de 1921 évincé par le Code des Sociétés et des Associations (CSA) a poussé une série d’acteurs associatifs à réfléchir. Sous le titre « 100 ans d’associatif en Belgique… Et demain ? » et le sous-titre «Face à l’imposture et à la déshumanisation », le Collectif21 propose une série de débats jusqu’en 2021. Ce Collectif21 tombe à pic. Depuis pas mal d’années, les critiques fusent : les subsides structurels diminuent remplacés par la logique de l’appel à projet créant «concurrence et rivalités», poussant les associations à une « effrénée de ressources ». Autres critiques : la culture de management au sein de l’associatif, l’inflation administrative (UBO, RGPD, CSA, marchés publics…) et le sur-contrôle poussant des travailleurs associatifs au burn-out, à s’occuper de la gestion administrative au détriment du terrain associatif. En écho au nouveau Collecti21, la COJ a interrogé les coulisses de quelques organisations de jeunesse.
 

Politique

Questions à la nouvelle ministre de la Jeunesse, Valérie Glatigny

  , , , ,

Valérie Glatigny (MR) est notre nouvelle ministre de la jeunesse (parmi Neuf portefeuilles politiques en charge !)1. L'occasion pour le COJ d'une interview « intentions et politique Jeunesse» d’une ministre présentée dans les médias comme « la surprise » d'un casting politique, réputée pour ses compétences... 

Rencontre & Réflexion

PORTRAIT : Catherine Stilmant

 

 Ancienne enseignante et Inspectrice de la Culture, si vous avez un jour foulé les planches des Secteurs Jeunesse ou Culture, le nom de Catherine Stilmant vous dit forcément quelque chose. Portrait d’une “vis comica”, passionnée de ses métiers…

Politique

Le Non-Marchand bruxellois a besoin de plus qu’un applaudissement des citoyens à 20h.

  ,

Résultat de recherche d'images pour "bruxeo"Communiqué de presse (20/03/2020) : le Gouvernement bruxellois a présenté les mesures économiques et sociales prises face à la pandémie du Coronavirus. BRUXEO soutient toutes ces initiatives pour soutenir le secteur marchand durant cette période. Cependant, aujourd’hui nous constatons qu’aucune mesure spécifique n’a été prise pour le secteur non-marchand bruxellois. Le Non-Marchand a besoin de moyens ! 

Annonces

Emploi : la FMJ engage un « détaché pédagogique » (H/F)

  ,

La Fédération des Maisons de Jeunes en Belgique francophone (FMJ), Organisation de Jeunesse reconnue par la Fédération Wallonie-Bruxelles, active dans le soutien, le développement des Maisons et Centres de Jeunes ainsi que dans la défense politique des enjeux du secteur jeunesse, engage un détaché pédagogique (H/F) à temps plein, à partir de septembre 2020, pour assumer une fonction d’animateur de réseau - « référent ». 

Uncategorized

NO APE à l’horizon

Après les tentatives des précédents ministres wallons de l’Emploi, Eliane Tillieux (PS) puis Pierre-Yves Jeholet (MR), la réforme de ces Aides à la Promotion de l’Emploi est désormais dans les mains de Christie Morreale (PS), nouvelle ministre de l’Emploi du gouvernement wallon. Au programme : prolonger l’ensemble des contrats APE en CDD pour une durée de deux ans. Deux ans c’est le temps que se donne la ministre pour réformer le système des APE en privilégiant la concertation avec les employeurs. D’ici là, la nouvelle ministre de l’Emploi a affirmé en commission du Parlement de Wallonie en janvier dernier qu’aucune nouvelle demande d’aide ne serait acceptée car un moratoire existe. Les réactions ne se sont pas fait attendre. Dans l’opposition, le cdH, par l’intermédiaire de sa députée, Alda Greoli, rappelle que ce gel des nouvelles demandes APE n’est inscrit dans aucun texte et pourrait même être la source de recours. La députée plaide pour que le moratoire soit inscrit dans l’arrêté ministériel régissant les APE avec des exceptions pour les secteurs où les besoins sont prévisibles. La réforme des APE reste un dossier délicat suivi par le secteur non-marchand qui à tout moment pourrait à nouveau manifester pour exprimer son mécontentement comme à Namur en mars le 18 mars dernier (photo). Comme le confirme Yamina Ghoul, Secrétaire générale de la COJ et présidente de la CESSoC : « Les combats dureront et ils resteront collectifs.  C’est 28.000 travailleurs concernés et occupés dans 3.600 ASBL que nous défendrons. » . G.D.

Uncategorized

Heureusement qu’il a neigé !

 

Les congés de détente (de Carnaval) ont été quasi exclusivement consacrés au Coronavirus à partir du moment où l’Italie a été touchée, chassant assez rapidement les commentaires à propos du bon goût des organisateurs du Carnaval d’Alost…