Confédération des Organisations de Jeunesse Indépendantes et Pluralistes
Logo COJ
LECOJ03-26sept2014-couv

#03 I. Simonis, nouvelle Ministre de la jeunesse

  3 Oct , 2014    Yamina Ghoul

   Télécharger en pdf
EDITO. LA RENTRÉE. 
Le conclave budgétaire planche en ce moment sur le budget 2015 de la Fédération Wallonie-Bruxelles avec cette économie drastique de… 140 millions d’euros au programme! Que voulez-vous, «La Crise» ma bon’dame, chacun doit faire un effort...

C’est presque la nouvelle Internationale simpliste de nos responsables politiques, de droite comme de gauche. Pourtant, «les Etats où l’austérité a été la plus forte ne sont pas les Etats qui ont retrouvé la croissance» nous signale le politologue Jean-Benoit Pilet qui pour le CO J analyse la situation actuelle inédite où le Fédéral est à droite, la Région à gauche mais l’austérité pour tous. Pas étonnant que les syndicats annoncent un « enfer social».

Dans ce contexte, la CO J a rencontré la nouvelle Ministre de jeunesse, Isabelle Simonis (PS) qui annonce la rigueur nommée ici «économies générales», en prônant: 1. La concertation avec le secteur, 2. la créativité pour trouver des solutions. Le tout, sur quelques priorités: l’emploi et la formation des jeunes (priorité n° 1), l’évaluation des décrets, la simplification administrative. Pourtant, quelques chiffres circulent et présagent un 2015 morose: «au niveau des subventions de fonctionnement (décret), PAS d’indexation, + 3% au niveau des subsides emploi, moins 3 % pour les subsides facultatifs, suppression des budgets ‘Histoire croisée’ (280.000€) et ‘Plan Jeunesse’ (60.000€.)»

Quel paradoxe: l’enseignement, la culture, la jeunesse tant valorisés par le politique subissent le détricotage de l’Etat providence. Un mauvais calcul des partis progressistes.

Soyons créatifs, n’ayons l’air de rien. Mais quel paradoxe: l’enseignement, la culture, la jeunesse tant valorisés par le politique subissent le détricotage de l’Etat providence. Un mauvais calcul des partis progressistes. Moins morose, la rentrée est aussi ailleurs: avec les OJ qui reprennent leurs activités auprès des écoles (à lire dans ces pages) et à la CO J qui s’agrandit, en accueillant au sein de son équipe un assistant politique (Nicolas Tamigniau) et un responsable de support technique (Pierre Seraille). Enfin, on retrouve nos chroniqueurs: l’ado, le juriste, la plume corsaire-anonyme, le spécialiste des médias…

Mais aussi notre partenaire du Focus Vif l’Express et ses pages «art et culture». Ou encore l’agenda (Post-it) et les coordonnées (bottin) de nos OJ ainsi que les infos du prochain Salon de l’éducation où la CO J plante comme chaque année son «Village» OJ. Bonne rentrée, bonne législation 2014-2019, en toute  vigilance et militance.

Yamina Ghoul